Home » Accueil » Fin de vie » Comprendre le comportement d’un chat mourant

Comprendre le comportement d’un chat mourant

Publié dans : Fin de vie
5/5 - (1 vote)

Aprés avoir lu cet article vous saurez détecter le comportement d’un chat mourant

En effet, les chats sont des animaux de compagnie très attachants et affectueux qui sont adoptés par des millions de personnes à travers le monde entier et leur mort cause un chagrin inconsolable pour leurs maîtres. Ainsi, lorsqu’ils sont sur le point de mourir, ces derniers affichent un comportement atypique qui se manifeste par divers signes différents et nous vous invitons à les déceler  afin d’intervenir à temps !

Quelles sont les causes de décès chez les chats ?

À l’instar des êtres vivants, les chats peuvent mourir à la suite d’accidents comme des chocs ou des blessures ou des causes naturelles dont les maladies telles que la pancréatite féline, la leucémie, La FIV (l’immunodéficience féline) ou encore le typhus.

Certaines réactions allergies graves ou bien une infection du sang (septicémie) font également partie des causes de décès les plus fréquentes chez les chats, qu’ils soient domestiqués ou non.

De ce fait, il s’avère essentiel de rester attentif à tout signe d’altération de l’état général de votre chat pour lui prodiguer les soins nécessaires à temps et lui éviter des complications éventuelles.

Quel est le comportement d’un chat mourant ?

Qu’il s’agisse d’un accident ou des suites d’une maladie, le chat mourant présente un comportement inhabituel, ce qui a tendance à alerter son maître et causer en lui une grande inquiétude.

Alors, si votre chat est en fin de vie, voici les principaux signes qui ne trompent pas :

  • il est de plus en plus léthargique et cesse tout déplacement ;
  • il s’isole totalement et cherche à se cacher ;
  • il souffre de perte d’appétit et arrête de boire ou de manger ;
  • il néglige son hygiène personnelle et ne se toilette plus ;
  • il présente des incontinences urinaires ;
  • il a un poil très terne.

Que doit-on faire pour apaiser un chat mourant ?

La mort est une épreuve très douloureuse qui affecte notre vie sur tous les plans. Même si vous n’êtes pas encore tout à fait prêt à dire au revoir à votre boule de poil préférée, il est important de ne pas négliger ses besoins et faire en sorte de la rassurer et de lui offrir tout le confort dont elle a besoin avant de mourir.

Pour vous aider à le faire, voici les bonnes pratiques à adopter en guise d’approche palliative.

  Bien-être et confort du vieux chien

Favoriser un environnement calme et serein

Les chats ont unanimement besoin de calme et de paix avant de mourir. Donc, il faudra veiller à ce que l’environnement dans lequel ils se trouvent soit plongé dans une quiétude absolue. Pour ce faire, il faudra tâcher de réduire le bruit autour de lui, de tamiser les lumières et de rendre son espace aussi confortable que possible grâce à des couvertures, coussins ou bien jouets adéquats.

Le gâter avec de bons plats savoureux

La perte d’appétit est un signe classique chez le chat mourant. En conséquence, si ce dernier refuse de s’alimenter, il faudra penser à lui préparer une cuisine savoureuse dont il raffole en temps normal afin de lui redonner le plaisir de manger, même temporairement. Ainsi, n’hésitez pas à le gâter avec des croquettes au saumon, de la viande molle ou encore des friandises pour chat.

Si votre matou n’a plus de force pour manger, préparez-lui une bouillie afin qu’il la digère mieux.

Réduire son inconfort grâce à des soins palliatifs

Si votre chat souffre de douleurs lancinantes et que le voir dans cet état d’agonie vous insupporte, il est possible de discuter avec votre vétérinaire sur les différents soins palliatifs qui sont disponibles pour le soulager. Ces derniers comprennent généralement des traitements médicamenteux ou des remèdes alternatifs qui sont en mesure d’atténuer ses symptômes, surtout en cas de maladie grave comme le typhus ou la péritonite infectieuse féline.

Songer à des remèdes naturels et calmants

Afin de l’aider à mieux vivre ces derniers jours, il est possible d’administrer à votre chat des remèdes naturels et calmants, comme de l’huile de CBD pour chat. En effet, contrairement à ce qu’on pourrait croire, l’huile de cannabidiol n’est pas uniquement réservée aux êtres humains et ses bienfaits ont été rapportés sur des chats très malades ou mourants en raison de ses propriétés anti-inflammatoires et anxiolytiques.